Forum de Rolistes francophone sur Neverwinter


    La loi ASPRA et ses repercutions dans le monde

    Partagez
    avatar
    Taelnor
    Président

    Messages : 62
    Date d'inscription : 28/07/2012
    Age : 28

    Feuille de personnage
    Nom: Renfield
    Prénom: Scott
    Localisation: Millenium City

    La loi ASPRA et ses repercutions dans le monde

    Message  Taelnor le Lun 20 Aoû - 7:09

    Voici une des lois que chaque membre du Syndicat se doit de connaitre car elle touche tout les super-héros (même les non inscrits).
    Vous êtes libres de vous y soumettre ou non, en acceptant bien sur les conséquences que cela induit.

    Le Syndicat ne reçoit pas de subvention gouvernementale pour l'instant et même si cela devait arriver, je ferais en sorte que vous soyez tous libre de faire votre choix concernant cette loi.

    N'hesitez pas a venir me parler du sujet si vous avez des questions.

    The Helmet Of Revenge


    La loi ASPRA (The American Superhuman and Paranormal Registration Act) est généralement connue pour être juste "La loi sur l’enregistrement". C'est une partie du "Bureau of Alcohol Tobacco and Firearms (BATF) et a été instaurée en 1980 après que Docteur Destroyer ait presque réussi a mettre a terre les états-unis.
    ASPRA exige que toute personne ayant des capacités surhumaines et/ou gadgets a s'enregistrer auprès du gouvernement et de fournir des données d'identification, y compris leur vrai nom et leur base d'opération.

    La loi fut extrêmement impopulaire auprès des surhumains quand elle fut instaurée et très peu ce sont enregistrés d'eux même.
    Techniquement tout super héros qui ne s'inscrit pas est considéré comme hors la loi, mais le gouvernement n'a pas réussi à forcer les super-héros a s'y soumettre en raison de la violente réaction du public qui n'a pas supporté de voir des super-héros populaire se faire arrêter.

    Au lieu de continuer le forcing et les arrestations, le gouvernement a donc décidé de dresser une base de données de super-vilains contenant toutes les informations nécessaires ou presque pour les arrêter et de l'offrir a la communauté des Super-héros en échange de leur inscription a l'ASPRA.


    La base de données de l'ASPRA est finalement devenue l'une des plus vastes bases de données de surhumain dans le monde (en second lieu par rapport a l'UNTIL), et dispose le record de n'avoir jamais été piratée. Au fil des ans, ASPRA est devenue plus ou moins acceptée par la communauté surhumaine. Les héros non enregistrés ne sont généralement pas arrêtés, mais ils n'ont pas non plus accès à toutes les dispositions et mesures de protection que le gouvernement fournit aux héros enregistrés.

    Quelques exemples :

    Accès aux scènes de crime
    Protection gouvernementale permettant d'agir sans être poursuivi par un tiers.
    Agissement en zone militarisée



    _________________________


    Dans le monde, les Lois ressemblant a ASPRA

    Australie:
    En raison d'un faible niveau d'activité surhumaine, il n'y a pas de super-groupe ou de politique officielle sur le sujet des surhumain. Le gouvernement collabore ouvertement avec les héros indépendants.

    Canada:
    Le Canada a une politique qui reflète celle des Etats-Unis. Dans le passé, ils ont eu une équipe de super-héros national intitulé «La Garde du Nord», qui a eu une expérience inégale, et a rompu à plusieurs reprises avant de se relancer à nouveau avec de tous nouveaux membres. La dernière équipe existe depuis 1993-1998, depuis, le Canada n'a pas eu d'équipe de super-héros officiel.

    Chine:
    Les surhommes chinois existent soit en tant que serviteurs de l'Etat ou sont hors la loi. Quand un surhomme est découvert, ils sont pris dans un établissement de formation spéciale dans un lieu tenu secret en Chine. Une fois correctement formés, ils deviennent un membre de l'équipe de Chine surhumaine officielle: Tiger Squad, qui est la plus grande équipe de super-héros dans le monde avec plus de 50 membres. Les surhommes qui parviennent à éviter la capture gouvernement sont qualifiés comme des criminels et peuvent être exécutés s'ils étaient pris. Presque tous les surhommes renégats et même quelques membres de Tiger Squad soutienne les mouvements pro-démocratiques de Chine.

    France:
    La France a eu une version plus dure du ASPRA depuis 1986, et beaucoup de ses surhommes sont entrés dans la clandestinité ou ont fui le pays pour l'éviter. Le super-groupe majeur en France est appelé "Le seizième bureau", mais est appellé comme "L'avant garde" par ses 3 membres: Tricolor, Volt, et Musketeer.

    Allemagne:
    L'exploitation des surhommes dans la Seconde Guerre mondiale a conduit à ce qu'elle soit un sujet sensible pour l'Allemagne, et il a été généralement ignoré par les médias jusqu'aux années 80, lorsque les souvenirs ont commencés à s'estomper et que l'utilisation des surhommes est devenue évidente. Depuis 1991, l'Allemagne a une politique d'enregistrement des surhommes similaires à la Grande-Bretagne et accordent souvent des sanctions temporaires aux surhommes en cas de problème.

    Grande-Bretagne:
    La Grande-Bretagne a eu une longue et fière histoire de super-héros datant de la Seconde Guerre mondiale. Les affaires surhumaines ont d'abord été gérées par une branche secrète du gouvernement appelé «Bureau S", qui employait de nombreux super-héros sur une base officieuse. Après 1966, Bureau S est devenu publique et a été rebaptisé ministère des Affaires surhumaines. La Grande-Bretagne a eu une loi sur l'enregistrement depuis 1978, qui est similaire aux États-Unis, sauf que l'inscription est volontaire et ne nécessite pas que les surhumains révèlent leur identité secrète si un autre moyen d'identification peut être fixé (comme les empreintes digitales). L'équipe majeur de super-héros de Grande-Bretagne sont les Chevaliers de la Table Ronde, et a été active depuis 1971, même si elle a connu de nombreux changements dans la composition. Elle jouit d'une popularité avec la population et travaille souvent avec UNTIL.

    INDE:
    A raison d'avoir deux voisins hostiles, l'Inde a travaillé dur pour développer un super-groupe pour protéger leurs frontières et leur pays contre une attaque nucléaire. Leur équipe surhumaine est appelé "The Superhero Division» et fait officiellement partie du commandement central de l'armée indienne. La division compte 14 membres, dont 2 (Rashindar et Ushas) sont considérés comme certains des surhommes les plus puissants du monde. L'Inde a une population florissante de surhumains et emploie un acte d'enregistrement similaire aux États-Unis, mais l'applique rarement en raison de ressources limitées.

    ISRAËL:
    L'israel, a cause de la position hasardeuse d'être entouré et dépassé en nombre par les pays hostiles, possède une loi plus dure qu'ASPRA, que le pays applique strictement. Cependant, le pays ne possède pas d'équipe de super-héros, au lieu de cela, le pays emploi une douzaine de surhommes directement en tant que part du gouvernement israélien qui sont chargés d'aller là où ils sont affectés par leurs officiers supérieurs. Tous sont populaire avec le peuple israélien, et haï par le peuple palestinien.

    JAPON:
    Le Japon n'a pas de Super-Groupe et aucune loi sur l'enregistrement, mais travaille en étroite collaboration avec des héros indépendants. Les citoyens du Japon adorent les super-héros à la fois de leur nation et d'autres nations, et cette attitude est reflétée par le gouvernement.

    RUSSIE:
    Pendant l'ère soviétique, la Russie a maintenu un Super-Groupe appelé «The People's Legion" populaire et souvent en conflit avec les super-héros américains, mais qui a aussi travaillé avec eux pour prévenir les catastrophes et sauver des vies. Lorsque l'Union soviétique s'écroula, The People's Legion en fit de même. La Russie a interdit toute activité surhumaine, mais n'est en mesure de pleinement mettre en œuvre cette décision. Plusieurs ex-légionnaires ainsi que d'une nouvelle génération de jeunes héros sont illégalement en lutte contre la criminalité sur leur propre chef.

      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 3:28